Cdiscount industrialise sa stratégie de réalité augmentée avec Augment

(Auteur : Juliette Raynal)
CDiscount, le site marchand du groupe Casino, travaille depuis 2012 avec la start-up Augment pour déployer une technologie de réalité augmentée au sein de son application mobile. Aujourd’hui, plusieurs centaines de produits disponibles sur la marketplace peuvent être visualisés en 3D en taille réelle dans leur contexte d’utilisation.

Rendre tangibles des produits vendus sur Internet grâce à la réalité augmentée. C’est la démarche qu’a entrepris le site marchand Cdiscount (groupe Casino) en collaborant avec la start-up parisienne Augment. Les deux partenaires avaient présenté une première démonstration de cette nouvelle fonctionnalité en janvier 2017 à l’occasion de la NRF Retail’s Big Show. L’e-commerçant entend désormais passer à la vitesse supérieure.

DES CENTAINES DE PRODUITS DISPONIBLES EN RÉALITÉ AUGMENTÉE
“Aujourd’hui des centaines de produits en ligne sont disponibles en réalité augmentée avec la technologie d’Augment. Il y a des produits électroménager (notamment les produits SEB, ndlr), mais aussi des meubles et beaucoup d’autres vont arriver d’ici la fin de l’année”, a indiqué Arieh Ghnassia, responsable du digital au sein du groupe Casino, lors du LSA Retailtech Forum qui s’est tenu mardi 12 septembre 2017.

Directement intégrée à l’application mobile de Cdiscount, la technologie permet à un utilisateur de visualiser en trois dimensions un objet en cliquant sur un bouton dans la fiche produit. Il suffit ensuite de poser un billet de banque pour créer un repère (les futurs smartphones dotés de capteurs de profondeur permettront de supprimer cette étape) et d’orienter le device dans cette direction. L’utilisateur peut alors visualiser le produit dans sa taille réelle, le faire pivoter et vérifier que ses dimensions correspondent à l’endroit où il prévoit de l’installer. Un moyen, par exemple, de s’assurer que le robot multifonction rentre bien dans le placard de la cuisine.

BIENTÔT UN MOTEUR DE RECHERCHE
Pour l’heure, Cdiscount ne communique pas sur les données d’utilisation de cette nouvelle fonctionnalité ni sur son effet sur le taux de conversion ou encore les taux de retour des produits. Interrogé sur ces points, Arieh Ghnassia a botté en touche : “Ce qui compte surtout, c’est l’engagement des personnes via la durée d’utilisation de l’application. Cela montre une attache plus forte”.

A l’avenir, avec ces nouveaux capteurs capables de mesurer la profondeur, Augment entend développer une sorte de moteur de recherche en réalité augmentée : un utilisateur qui souhaite s’équiper d’un nouveau canapé pourra pointer son smartphone ou sa tablette vers l’endroit où il compte l’installer et se verra automatiquement proposer tous les produits du site marchand dont les dimensions correspondent à l’espace choisi.

En parallèle de ces futurs développements, Augment travaille avec les fournisseurs du site marchand pour créer un flux de produits 3D. “Aujourd’hui, les produits les plus concernés par la réalité augmentée sont les produits lourds, encombrants et chers, mais demain tous les produits seront concernés : de la bouteille d’eau au paquet de Kellogg’s”, a assuré Jean-François Chianetta, le fondateur d’Augment.

Source : usine-digitale.fr