Comment les nouvelles tendances de consommation food impactent le retail ?

food consumption trends

 

Selon Social Food, 79% des Français en 2017 pensent que l’alimentation peut engendrer des problèmes de santé.

 

Ils s’orientent donc vers des certifications et modes de consommations permettant de controler ce qu’ils mangent.

 

Ainsi, toujours selon Social Food, ils sont 65% à manger BIO de manière régulière. De plus, parmi les 60% de français qui pensent que le Made In France est gage de qualité, ils sont 75% à privilégier le Made In France pour leur alimentation.

Si cette nouvelle relation à l’alimentation impacte la communication de manière explicite, comme le montre les campagnes de Fleury Michon, ou le « nouveau » Branding de McDonalds, les nouvelles tendances de consommations food mettent plus de temps à se faire faire remarque en retail. D’où cette question, comment les nouvelles tendances de consommation food impactent le retail ?

 

Les produits dotés de certifications deviennent de plus en plus nombreux et sont de plus en plus identifiables en rayon. Les certifications sont mises en valeur à l’aide d’affichette et au travers du packaging. Les stands « artisans » tels que poissonniers, traiteurs, boucher prennent de l’ampleur et deviennent de plus en plus visible grâce à une amélioration de la signalisation.

 

Cependant, des enseignes vont plus loin et proposent une nouvelle expérience shopper.

C’est le cas de Coop à Milan qui propose des écrans connectés afin de se renseigner sur la traçabilité des produits. Au-dessus des fruits et légumes, des miroirs connectés permettent de choisir un produit pour avoir toutes les informations le concernant.

 

 

Au Brésil chez Zona Sul, les légumes restent dans la terre, c’est au client de le cueillir :

 

 

Cependant, malgré l’augmentation des exigences en matière d’alimentation, les Français ont moins le temps de préparer à manger. Les français d’orientent donc vers des plats cuisinés, des offres de restauration rapide et de livraison. Franprix l’a bien compris et s’est allié avec Allo resto afin de proposer une offre de livraison sous forme de pack thématisés.

 

 

Malgré les nouvelles offres et nouveaux services mis en place par les retailers, les méthodes de consommations alternatives sont en plein essors. Les innovations technologiques et actions publiques permettent, même en ville, de profiter d’un potager. De nouveaux canaux de consommations collaboratifs tels que les AMAP voient le jour.

 

Dans le secteur de l’alimentaire, c’est la première fois depuis 8 ans que le volume de vente des supermarché est en baisse : -0.2% en 2016

 

Si le retail et en phase de réadaptation afin de répondre aux nouvelles tendances de consommation food, de nouveaux acteurs répondent avec plus de pertinences aux besoins des consommateurs invitant ces derniers à utiliser les enseignes de retail comme complément aux solutions alternatives qu’ils adoptent petit à petit.

 

Par Sidney Debaque, Planneur Stratégique, Agence Cosmic

 

NEWSLETTER ALTAVIA Veille et analyse des dernière tendances mondiales du secteur du retail