Et si demain les légumes poussaient dans les magasins ?

Et-si-demain-les-légumes-poussaient-dans-les-magasins-e48a58ea956353925b339be68e43b11d291b5023

(Auteur : Céline Deluzarche)
En plein Salon de l’Agriculture, l’initiative de Metro Cash & Carry nous apporte un petit air de campagne. Le distributeur allemand teste actuellement une mini-ferme hydroponique (culture hors sol) dans un point de vente de Berlin.

Ce potager high tech développé par la start-up InFarm héberge une centaine de plants par semaine : du basilic grec et thaïlandais, de la moutarde japonaise (une herbe qui ressemble un peu aux épinards) et de la laitue.

Implantée juste à côté du rayon fruits et légumes, la serre ne prend pas plus de cinq mètres carrés de surface au sol. « La qualité et la sélection des produits frais sont des facteurs décisifs pour nos clients », explique Pierre-Yves Delforge, responsable des achats fruits et légumes chez Metro Cash & Carry Allemagne. Cultivés sans pesticides et sous lumière artificielle, les herbes aromatiques sont récoltées directement en magasin par les clients, qui disposent ainsi de produits de toute première fraîcheur. Le responsable du point de vente, Franck Riemann, se frotte lui déjà les mains et assure que le concept bénéficie d’un excellent retour. Il trouve ici également un moyen de réduire son empreinte carbone, puisque le transport est supprimé. Il s’agit encore d’un projet pilote, mais InFarm promet une extension du concept à d’autres pays dans les prochains mois.

Difficile évidemment d’envisager un jour cueillir ses courgettes et ses pommes dans les rayon d’un hypermarché. Néanmoins à petite échelle, pour les herbes aromatiques ou des salades par exemple, l’expérience peut se justifier et fournir en plus une animation au magasin.

Source : marketing-pgc.com