Les Comptoirs de la bio, nouvelle enseigne partenaire des Mousquetaires

(Auteur : Benoit Merlaud)
Les Mousquetaires ont pris une participation minoritaire au capital des Comptoirs de la bio. Cette association avec l’un des premiers réseaux spécialistes du bio en France, lui-même groupement d’indépendants, va permettre aux adhérents Intermarché d’ouvrir des petits supermarchés bio.

“Le circuit du bio se concentre, il est très difficile aujourd’hui de rester totalement indépendant”, estimait déjà Philippe Bramedie, le président des Comptoirs de la bio, dans les colonnes de Linéaires en juin 2016. Pour accélérer le développement de son enseigne, le spécialiste a donc fini par ouvrir le capital de sa centrale aux Mousquetaires.

Nés en 2012 seulement, Les Comptoirs de la bio disposent déjà d’un parc de 141 points de vente (dont une dizaine au Portugal et un en Belgique). Quelques-uns en propre mais l’essentiel aux mains de commerçants indépendants. Surface cible : 500 à 1000 mètres carrés. Le réseau a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros.

Les adhérents Intermarché, mais aussi Netto ou Bricomarché, auront ainsi l’opportunité d’ouvrir des magasins sous l’enseigne bio. Positionnés parmi les réseaux “spécialistes”, les Comptoirs de la bio prennent soin de ne pas proposer de marques présentes dans les grandes surfaces conventionnelles. L’enseigne continuera de vivre sa vie à part, avec ses propres référencements et sa propre centrale.

“Travailler deux approches complémentaires du bio, celle des spécialistes d’une part et celle de la GMS d’autre part, constitue une réelle opportunité de développement pour les chefs d’entreprises que nous sommes”, confirme Didier Duhaupand, président du Groupement les Mousquetaires.

Naturalia, Coeur de Nature, Greenweez
La grande distribution participe depuis longtemps au succès du bio, mais elle lorgne aujourd’hui avec gourmandise sur le marché des enseignes spécialistes, qui lui échappe. Seul acteur présent sur le créneau, Casino ouvre à tour de bras des magasins Naturalia (151 points de vente à fin septembre, soit un parc multiplié par trois depuis 2011).

Auchan, qui vient d’ouvrir son premier magasin Auchan Bio, n’est ainsi pas prêt à renoncer à Coeur de Nature, un concept bio spécialisé qu’il avait testé avant de mettre en œuvre sa stratégie de convergence d’enseigne (deux magasins en exploitation). Carrefour, de même, envisage d’ouvrir des points de vente Greenweez, du nom du site spécialisé qu’il a racheté, en complément de son réseau Carrefour Bio.

Source : lineaire.com