Test du Shake Shack sans caisses

(Auteur : Bertrand Leseigneur)
Shake Shack est une des chaines de burgers préférée des américains. Des restaurants propres, des burgers variés et maintenant….des magasins sans caisses.

Test du Shake Shack sans caisses

Le processus est simple est bien organisé. Vous entrez pour faire face à plusieurs écrans digitaux qui vous permettent de consulter les menus. La première chose que l’on remarque malheureusement en utilisant ces écrans sont les traces de doigts un peu partout. Dommage effectivement que les employés présents à l’entrée du magasin ne passent pas un peu plus de temps à nettoyer ces écrans.

L’avantage de ces outils est de permettre aux clients d’avoir une large vue du menu et pour les marques, d’augmenter le panier moyen. Ainsi chez Panera Bread, la vente sur mobile et kiosk en magasin représente maintenant 30% des commandes totales soit $1.2 milliards et est en progression constante depuis le lancement en 2014. Le panier moyen est aussi plus important quand on commande en ligne. Les paiements se font par carte bancaire, mais les tablettes acceptent aussi Samsung Pay, Android Pay et Apple Pay.

Une fois votre commande faite, le système vous demande votre numéro de téléphone portable afin d’être prévenu quand votre commande est prête. Pas besoin de s’agglutiner devant le comptoir de récupération des commandes, un SMS vous sera envoyé.

Un des avantages de ces paiements sans cash est de pouvoir personnaliser un peu plus la relation marchande avec le client. Ainsi, je ne suis pas un client quelconque pour Shake Shack, qui communique avec moi en m’appelant par mon prénom. Au bout de quelques secondes ou minutes en fonction de votre commande, vous recevez un SMS pour vous prévenir de venir récupérer votre commande au guichet.

Simple et efficace! Ce premier test de magasin cashless pour Shake Shack doit permettre de résoudre plusieurs de leurs problèmes: les longues files d’attente en magasin pour passer commande, une clientèle jeune qui veut des outils digitaux pour commander, un moindre risque de cambriolage car il n’y a pas d’argent dans les caisses du magasins et surtout, on affecte les employés qui étaient auparavant aux caisses à des taches d’accueil et de renseignements des clients à plus forte valeur ajoutée.

Source : soparticular.com