La news de la semaine : « La petite pièce Ikea » au Point Virgule

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

C’est la première fois qu’une grande enseigne et une salle de spectacle emblématique s’unissent pour lancer une opération commune : un appel à candidatures pour la création d’un spectacle de stand-up. Un projet étonnant, qui surfe sur des tendances sociétales et commerciales de fond.

L’initiative est inédite. Ikéa et Le Point Virgule ont lancé le premier appel à candidatures pour la création d’un spectacle de stand-up. Les humoristes en herbe avaient 15 jours pour poster, sur la plateforme dédiée, un sketch vidéo de maximum trois minutes mettant en scène le manque d’espace.

 

« Si votre lit c’est aussi votre canapé, votre bureau est votre table à manger…

Si vous y réfléchissez à 2 fois avant d’ouvrir un tiroir

de peur de ne pas réussir à le refermer…

Si votre collection de chaussures déborde sur le balcon…

Et surtout, si vous pensez qu’il vaut mieux en rire…

Participez à La petite pièce IKEA, le premier tremplin

de stand-up pour rire du rangement et du manque d’espace au quotidien ». 

 

Les talents sélectionnés par le jury – composé de deux professionnels de l’humour, Titoff et la directrice artistique du Point Virgule, Antoinette Colin -, monteront sur la scène de la mythique salle du Point Virgule les 5, 6 et 7 mars, avant de partir en tournée à Lille, Marseille et Lyon.

 

 

Une initiative (d)étonnante, qui surfe sur des tendances de fond

C’est bien la première fois qu’un acteur du retail et une salle de spectacle se lancent dans un projet commun. Une initiative surprenante, qui a su exploiter plusieurs tendances de fond. Pour commencer, le besoin, partagé par un grand nombre de personnes, de se détendre et de relâcher la pression du quotidien. Rien de plus efficace que le rire, pour y parvenir. Ensuite, le goût pour l’échange et le partage, entre pairs, autour de problématiques communes, comme ici, le manque d’espace. Chacun peut se reconnaitre dans une situation cocasse et quel réconfort de constater que d’autres vivent les mêmes tracas !

 

L’initiative surfe également sur l’une des grandes tendances du retail aujourd’hui : ne plus se contenter de la seule vente de produits dans un magasin et investir d’autres lieux, où la marque pourra partager son univers et ses valeurs, raconter les histoires derrière ses produits et proposer à ses clients une expérience immersive, source d’émotions.

 

Le dispositif de communication repose, quant à lui, sur la tendance du contenu généré par les utilisateurs, favorisant la viralité.

 

Une initiative bien pensée et menée, qui arrive à un moment stratégique : dans une ambiance post grève, où il est important de donner envie aux Parisiens d’investir de nouveau les salles de spectacle.

 

Analyse par Laure Barillon, Directrice Stratégie et Conseil chez Altavia Nativ