Le réseau Gesat : un partenaire incontournable dans la politique d’inclusion sociale d’Altavia.

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

 

A la fois entreprise familiale et groupe international, Altavia s’engage dans une démarche d’amélioration continue et de responsabilité. Nos décisions sont guidées par la recherche d’un impact positif à long terme sur nos collaborateurs, sur nos clients, sur les communautés au sein desquelles nous travaillons et sur notre planète.

« Caring » est le mot clé de notre cadre de développement durable : Caring for the people, Caring for the Planet and Caring for Value.

Notre ambition est de devenir le partenaire responsable de référence pour nos clients et nos fournisseurs et de proposer le meilleur environnement de travail possible pour nos talents.

Le Groupe Altavia est adhérent depuis 2008 au Global Compact de l’ONU. Cette initiative volontaire est la traduction concrète de cette ambition. En amélioration chaque année, grâce à l’engagement de tous, nous avons atteint le niveau « Advanced », plus haut niveau de reconnaissance du Global Compact, en 2018. Niveau que nous avons maintenu les deux années suivantes. 

 

Véritable vitrine de notre progression, la Communication sur le Progrès représente notre rapport annuel sur le développement durable. Elle fait état des enjeux qui sont les nôtres, des objectifs que nous nous fixons, et des exemples concrets d’actions identifiés avec l’aide précieuse des ambassadeurs et ambassadrices RSE au sein des Business Units.

L’édition 2019-2020 est téléchargeable sur le site internet du Pacte Mondial des Nations Unies (versions françaises et anglaises disponibles) 

Parmi les grands enjeux décrits dans notre COP, et qui nous animent au quotidien, nous souhaitions nous focaliser ici sur celui des Achats Responsables. Métier clé chez Altavia, les achats sont un levier exceptionnel pour décupler notre impact positif, que ce soit au niveau social ou environnemental. Nous déployons auprès de tous nos fournisseurs, véritables partenaires de confiance du groupe, notre « Responsible Business Partner Policy », cadre clé pour établir des relations commerciales durables. Nous travaillons également depuis 5 ans sur notre « Positive Sourcing », un programme qui fait la promotion et le développement de la collaboration avec des fournisseurs ou partenaires désavantagés au niveau social ou économique, afin de proposer des opportunités d’inclusion. En effet, nos achats sont un moyen de favoriser l’insertion professionnelle de publics parfois discriminés, et nous intégrons donc à notre référentiel les entreprises :

 

 

  •       Employant des personnes handicapées ;
  •       Détenues et dirigées par des femmes ;
  •       De petite taille ;
  •       Situées dans des zones défavorisées ;
  •       D’insertion professionnelle

 

 

A l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, nous mettons en avant aujourd’hui le travail commun que nous réalisons avec le réseau Gesat, partie prenante de premier plan sur le sujet en France, à travers l’interview de sa représentante Claire Nicoletti, et de notre équipe RSE, Camille Lebret et Thibault Auvergne. 

 

 

 

 

Dans quel contexte la collaboration entre Altavia et le réseau Gesat s’inscrit-elle ?

 

Equipe RSE Altavia :

Le partenariat entre Altavia et le réseau Gesat nous permet, en France, de structurer la démarche Positive Sourcing, qui, historiquement, repose sur le recours aux ESAT et aux Entreprises Adaptées. Et au-delà de la question du handicap, l’inclusion sociale fait entièrement partie de la stratégie RSE du groupe Altavia.

 

 

Claire Nicoletti :

 

Le recours aux ESAT et Entreprises Adaptées est en effet un moyen pour les entreprises de répondre à leurs enjeux RSE. Les ESAT et EA sont des prestataires de proximité responsables, qui délivrent des produits et services « made in France » et qui sont précurseurs en matière de circuits courts et de développement durable. 

Pour redonner un peu de contexte, chaque entreprise a aujourd’hui l’obligation de compter parmi ses effectifs au minimum 6% de travailleurs en situation de handicap. Mais en réalité, très peu parviennent à atteindre ce taux en raison de différents freins, comme la nécessité d’adapter des postes ou bien la difficulté de recrutement de personnes ayant une RQTH (Reconnaissance en qualité de travailleur handicapé) quand elles-mêmes ne se déclarent pas comme telles. Lorsque l’objectif des 6% n’est pas atteint, les entreprises doivent s’acquitter d’une contribution annuelle, qui peut être réduite grâce aux achats réalisés auprès d’ESAT ou d’Entreprises Adaptées.

 

 

 

Comment ce partenariat se traduit-il concrètement ?

 

Claire Nicoletti :

 

Chaque année, une formation – ou une session d’échanges – est organisée, pour les professionnels d’Altavia, qui sont généralement les acheteurs ou les prescripteurs.

L’objectif de ces formations est de sensibiliser les participants, d’expliquer que chacun d’entre eux peut être concerné par le handicap, d’une manière ou d’une autre. C’est également l’occasion d’attirer l’attention sur le handicap invisible.

 

Ces journées sont souvent menées au sein d’un ESAT – la première édition a eu lieu en 2016, à l’ESAT APosit, situé à Colombes -, de façon à pouvoir organiser une visite des lieux, montrer toutes les innovations et présenter la variété des prestations de services proposées.

Ces journées sont des moments de sensibilisation mais pas seulement : nous allons plus loin en livrant des clés et des éléments techniques pour aider les participants à mettre en place les conditions facilitant le recours aux ESAT et aux Entreprises Adaptées. Grâce au panel de fournisseurs que nous constituons, chacun sait à qui s’adresser pour développer les achats solidaires. Nous profitons de ces moments d’échange pour attirer l’attention sur la valeur ajoutée, d’un point de vue commercial, d’une telle démarche : le client final pourra enregistrer la prestation dans ses propres objectifs RSE.

 

 

Equipe RSE Altavia :

 

Le partenariat avec le réseau Gesat se traduit aussi par un accompagnement continu depuis 2016. Des travaux sont proposés avec les équipes Achats d’Altavia Connect. Une étude de fond a été menée, au cours de ces dernières années, autour de trois sourcings majeurs : l’imprimerie, la PLV et l’upcycling, sujet également central chez Altavia.

 

Quels bénéfices le groupe Altavia retire-t-il de son partenariat avec le réseau Gesat ?

 

Equipe RSE Altavia :

 

Bénéficier d’un sourcing précis des ESAT et des Entreprises Adaptées représente une aide importante pour les acheteurs qui peuvent ainsi consolider leur démarche d’achats solidaires. Ce partenariat est aussi le moyen de disposer d’informations mises à jour sur les aspects réglementaires et les différentes réformes sur l’OETH (Obligation d’emploi de travailleurs handicapés). Enfin, cela nous positionne auprès de nos clients et prospects comme une partie prenante active et sensibilisée à l’enjeu du handicap dans le monde du travail.

 

 

 

Quels sont les prochains RDV ?

 

Claire Nicoletti :

 

Les 17 et 24 novembre, le Réseau Gesat organise un webinaire sur les achats responsables à destination des acheteurs mais également des responsables et des chargés de production. L’idée est d’inspirer et de donner des outils concrets pour accompagner chaque participant de manière très opérationnelle.

Nous présenterons en détail l’offre des prestataires, de manière à sortir des sentiers habituels et à susciter d’autres idées de segments que l’imprimerie ou la PLV. Nous aborderons également des aspects très concrets tel que le type de partenariat à envisager avec les ESAT et les Entreprises Adaptées, pour que chacun puisse imaginer plus facilement quelle action mener à sa propre échelle.

 

 

Equipe RSE Altavia :

 

Donner du sens à ces actions est très important. Pourquoi avoir recours à un ESAT ou une Entreprise adaptée ? A quoi cela sert-il ? Quels sont les avantages ? Ces deux journées permettront de nourrir la motivation et d’intensifier l’implication de chacun dans la démarche Positive Sourcing, en vue d’établir des partenariats durables.

 

 

Et en 2021 ?

 

Equipe RSE :

 

Altavia renouvelle son alliance avec le réseau Gesat. Il s’agira notamment de mener un nouveau projet de sourcing, afin d’identifier des prestataires dans le domaine de la logistique.

 

 

 Le réseau Gesat

 

Créé il y a plus de 35 ans, le Réseau Gesat, tête de réseau économique des 2 250 ESAT et EA, facilite et organise la rencontre entre la demande des entreprises clientes et l’offre de ces prestataires responsables. Notre métier : accompagner les organisations privées et publiques dans le développement de leurs achats responsables & inclusifs mais aussi structurer et promouvoir la qualité et l’étendue de l’offre de services des ESAT-EA, au sein desquels 150 000 travailleurs handicapés y exercent quotidiennement un métier dans plus de 200 filières.

ESAT et Entreprises Adaptées : 2250 prestataires

Plus de 200 métiers représentés 

 

 

ESAT et Entreprises Adaptées :

structures qui œuvrent à l’insertion, par l’activité professionnelle, de personnes en situation de handicap.