L’OCNI de la semaine : Maison Bouture

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Format devenu très tendance, le pop-up store investit de nombreux centres-villes. A Lyon, c’est la start-up Maison Bouture qui a installé ses plantes low cost pour plusieurs semaines, place du Midi, au Grand Hôtel-Dieu.

 

Ouvrir un point de vente pour une durée limitée. C’est le principe de la stratégie marketing, née aux Etats-Unis dans les années 2000. A mi-chemin entre le brick & mortar et le street marketing, ce format devenu très tendance, permet de créer l’événement, de susciter l’intérêt des clients mais aussi des médias. Comme le résumait très bien, le fondateur de Swatch, Nicolas Hayek, l’un des précurseurs du magasin éphémère : « On vient faire du bruit, puis on dégage ».

 

Le pop-up store surprend, interpelle les clients, dans un format de magasin physique original et le plus souvent séduisant.

 

 

 

« Maison Bouture » et ses « Jardins éphémères »

Conscients du formidable potentiel du pop-up, quatre copains lyonnais passionnés par la botanique – Charles Brun, paysagiste et son épouse Olivia, co-gérants avec François et Tiphaine Germain-Lacour – décident de lancer « Maison Bouture » et ses « Jardins éphémères » en France et en Europe. La start-up décline à la perfection le concept en investissant des lieux qui ont du cachet et même une âme. Des Jardins éphémères ont récemment été proposés au Mob Hotel de Lyon ou, plus étonnant, dans la Chapelle du Miracle à Avignon. Des lieux situés en centres-villes, où les clients sont heureux de trouver non loin de chez eux une boutique où être conseillés et acheter une fougère Hemionitis Arifolia ou un Pilea Peperomioides, quelques pots et un panier en osier. Beaucoup sont même prête à faire la queue pour avoir la chance d’entrer dans l’un de ces pop-up verts.

 

 

Une preuve, là encore, que les formats de proximité, ancrés dans la vie du quartier et parfois associés à des services de proximité (conciergerie par exemple), rencontrent un véritable engouement.

 

 

 

Se faire plaisir à moindre frais

L’offre de Maison Bouture ? Des prix très agressifs, permettant de réconcilier le pouvoir d’achat et le plaisir d’acheter. On trouve en effet des plantes et accessoires entre de 1 euros à 40 euros – la plupart étant autour de 10 euros -. Une offre tarifaire agressive rendue possible par la structure très légère de la start-up (peu de frais fixes) et par le pari de forts volumes vendus.

 

 

 

L’Urban Garden, tendance émergente forte

Pour retrouver dans les centres villes – et même au sein des appartements – un peu de nature, de plus en plus de citadins s’intéressent aux plantes. 9 Français sur 10 possèdent un petit coin à cultiver ! Des nouvelles technologies voient le jour pour accompagner les jardiniers débutants : il existe notamment des pots de fleurs connectés, qui arrosent tout seuls dès que la plante a soif ou des applications capables d’identifier les différents types de plantes. Le jardinage est à la mode et on ne va pas s’en plaindre.