Avec l’Arbre du Positive Sourcing, Altavia booste ses achats solidaires en challengeant ses équipes !

Positive Sourcing

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

 

Le groupe Altavia, très impliqué en matière de RSE, a décidé de donner un coup d’accélérateur à sa politique d’achats solidaires en lançant un grand concours auprès de ses Business Units  à l’international :  « Le challenge Positive Sourcing ».

 

Laetitia Adhémar, Directrice RSE, nous en dit plus sur ce beau projet.

 

Qu’est-ce que le Positive Sourcing ?

C’est ainsi que nous avons nommé notre politique d’achats solidaires. Il s’agit d’un terme « made in Altavia » pour lequel, à l’instar de notre offre Ecopublishing ®, nous avons créé un logo maison associé.

 

logo solso

 

Depuis quand le groupe Altavia est-il engagé dans une démarche d’achats solidaires ?

 

Le programme Positive Sourcing a été initié en 2012 et a tout de suite fait l’unanimité parmi les équipes concernées. En revanche, dans la pratique, nous avons constaté qu’il était compliqué d’en faire un réflexe, une habitude. Nous nous sommes alors dit que nous avions besoin d’une piqûre de rappel régulière. C’est de ce constat qu’est née, en 2015, l’idée du challenge.

 

Pourquoi un challenge ?

 

Il y a quelques temps, nous avons fait un apéro RSE à Nantes, avec microDON, une start up qui propose des solutions  de micro-dons en caisse. Ce programme solidaire permet aux clients des enseignes de la distribution de demander, une fois en caisse, de payer l’arrondi supérieur de leur panier, afin que la différence soit versée à des associations caritatives. Entre autres leviers incitatifs, microDON utilise la gamification pour booster la participation dans les différents points de ventes de ses partenaires. C’est suite à cette rencontre que nous avons décidé de lancer notre propre challenge  autour des achats solidaires.

 

 

apro-conf-rse-altavia-nantes-19-mai-1-638

 

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur la genèse de  l’arbre du Positive Sourcing ?

 

Historiquement, nous avions déjà l’Arbre des Bons Gestes, qui avait pour but d’inciter l’ensemble des collaborateurs à  agir de façon écoresponsable au quotidien.   C’est donc tout naturellement que nous avons repris le concept de l’arbre et que nous l’avons adapté à la problématique de l’achat solidaire.  Nous y avons ajouté une touche « challenge » avec un cadeau à la clé afin de motiver encore davantage les équipes. C’est Raphaël Palti, fondateur et Président du groupe Altavia,  qui a lancé le concours auprès des collaborateurs.

 

En quoi consiste le challenge exactement ?

 

Nous avons envoyé un arbre à toutes les équipes concernées, ainsi que douze stickers représentant chacun un geste solidaire tel que, par exemple , commander pour plus de telle ou telle somme de matériaux fabriqués en secteur protégé et adapté.  Le challenge sera rempli dès lors que la totalité des stickers seront apposés sur  l’arbre du Positive Sourcing.

 

Plus globalement, en termes d’achats solidaires, quels objectifs vous êtes-vous fixés à moyen terme ?

 

Nous souhaitons atteindre les 2 millions d’euros d’achats solidaires en 2020. Un objectif ambitieux mais tout à fait réalisable compte-tenu de l’investissement de nos équipes dans le projet. Nous avons un acheteur dédié en PLV, goodies, matériaux souples et print. Nous sommes les meilleurs du secteur sur ce sujet ! En 2014, la RSE a d’ailleurs été pleinement intégrée comme le sixième pilier de notre plan stratégique à horizon 2020 : notre MOVE2020*

 

*Make Our Vision Effective